LOADING
PREV
NEXT
http://www.gds85.fr/modules/mod_image_show_gk4/cache/flyer parasitisme2gk-is-116.jpg
http://www.gds85.fr/modules/mod_image_show_gk4/cache/boiteriesgk-is-116.jpg
http://www.gds85.fr/modules/mod_image_show_gk4/cache/stories.277213image9gk-is-116.jpg
http://www.gds85.fr/modules/mod_image_show_gk4/cache/phocadownload.WEB_Invit3gk-is-116.jpg

Pack Analyses Parasitisme

Vos animaux sont dehors ? Vous ne savez pas si ils sont parasités ? Nécessiteront ils un traitement ? Le Pack Analyse permet de dépister la douve, les strongles gastro-intestinaux

Lire la suite

BOITERIES des BOVINS « Prendre soin des Pieds des vaches au quotidien ! »

Un nouveau site internet vient d’être créé sur les boiteries de bovins. Il vous permet d’en savoir un peu plus sur les pieds de vos animaux.

Lire la suite

Audit sanitaire

Un service réservé aux adhérents du GDS confrontés à des problèmes sanitaires : troubles de la reproduction, cellules, diarrhée des veaux, problèmes respiratoires...

Lire la suite

Réunion d'Information BVD

Réunions d'information BVD 10h30 - 12h30 suivi d'un buffet (offert) du 04 novembre au 03 décembre 2019

Lire la suite

SANITAIRE PRIVATIF

Saisissez votre N° élevage...

ipg

BVD : la maladie devient réglementée pour viser l'éradication

La publication au 31 juillet 2019 de l’Arrêté Ministériel fixant les mesures de surveillance et de
lutte contre la BVD entérine la réglementation de la maladie. La maitrise d’oeuvre est confiée
par le Préfet au GDS Pays de la Loire, reconnu OVS (Organisme à Vocation Sanitaire) pour le
domaine animal.

 

BVD stop

Avec la mise en oeuvre de cette législation, tous les élevages devront mettre en place des opérations de dépistage de la BVD, de façon à identifier les troupeaux suspects ou infectés. Ces derniers auront une obligation d’assainissement.
Souhaitée et attendue depuis des années par les éleveurs, cette réglementation va permettre de faire progresser les statuts sanitaires des élevages, avec l’objectif de diminuer l’impact financier de la maladie dans les élevages. Pour la Vendée, le préjudice financier engendré par cette maladie est estimé à près de 1 000 000 € par an pour les éleveurs. L’autre finalité de cette règlementation est d’obtenir à terme des appellations officiellement indemnes. Ces statuts seront également une assise reconnue pour les marchés à l’exportation, à l’heure où nombre de pays européens ont déjà engagé une démarche de qualification.
La mise en oeuvre de cet arrêté est prévue dès cet automne pour tous les détenteurs de bovins lors de la prophylaxie.


Raphaël RALU
Directeur du GDS 85

 

Réalisation © Atelier informatique GDS85. Tous Droits réservés